25/05/2007

Sondage: echantillons tatillons

Plusieurs personnes se sont étonnées des résultats du sondage paru dans les journaux du groupe Vers l'Avenir cette semaine. Celui-ci donnait le MR comme premier parti wallon, avec 35% pour un PS qui n'atteignait pas les 30%.

Tout celà faisait vibrer favorablement le centre de gravité de Reynders et nous on n'en prenait un coup.

Mais voilà, on regarde d'un peu plus près ce sondage et....il ne vaut rien. La société qui l'a executé a commis deux erreurs de méthodologie qui sont tellement énormes que l'on peut se demander comment de telles choses peuvent avoir lieu (et être publiées...).

 

        1. la fiche technique précise que chaque province a reçu un poids égal dans l'échantillon de 1000 personnes sondées. En clair, cela veut dire que, par exemple, le Brabant Wallon et le Hainaut reçoivent exactement le même poids, alors que le Hainaut est évidemment bien plus peuplé (360.717 habitants dans le Brabant wallon, 1.283.200 dans le Hainaut !). La force du PS dans le Hainaut est donc artificiellement écrasée et la force du MR dans le Brabant est donc artificiellement gonflée ! Cela rend donc leurs résultats finaux complètement absurdes !

 

         2. C'est moins grave mais tout aussi absurde: le sondage a éliminé tous les indécis ! Le journal écrit même qu'ils ont du passer 5000 coups de fil pour arriver à obtenir les 1000 réponses de leur échantillon. En termes méthodologiques, cela n'a aucun sens. En termes politiques, encore moins.

 

Au final, ca donne un Wallonie nouvelle, redessinée tel que cette carte le montre.

 

Wallonie VA